L’origine 

La Conference Of Parties (COP) est née lors du Sommet de la Terre à Rio de Janeiro (Brésil) en 1992. Cette rencontre décennale organisée par l’ONU a regroupé plus de 178 pays qui ont échangé sur les questions environnementales et de développement. A l’issue de ces discussions, les pays participants ont signé la Déclaration de Rio de Janeiro dans laquelle des avancées majeures ont été faites : 

==> La rédaction de la définition officielle du « développement durable »;

==> La rédaction d’une Convention sur le Climat qui appuie la nécessité de réduire les émissions de gaz à effet de serre afin de réduire l’impact des activités liées à l’humain sur le changement climatique.

The origin 

Conference Of Parties (COP) were born at the Earth Summit in Rio de Janeiro (Brazil) in 1992. This ten-year meeting organized by the UN brought together more than 178 countries which exchanged views on environmental and development issues. At the end of these discussions, the participating countries signed the Declaration of Rio de Janeiro in which major advances were made:

==> Drafting of the official definition of “sustainable development”; 

==> The drafting of a Climate Convention that supports the need to reduce greenhouse gas emissions in order to reduce the impact of human-related activities on climate change. An annual meeting in different cities is decided in order to bring together the signatory countries for the development of effective solutions for the fight against global warming.

Les grandes décisions des différentes COP 

COP1, Berlin (1995) : Chiffrage des objectifs a atteindre en matière d’émissions de gaz à effet de serre et de réductions correspondantes à l’aide de mesures et d’engagements politiques; 

COP2, Genève (1996) : Il y est déclaré que « les changements climatiques représentent un danger pour l’humanité ». Cette déclaration fait suite à la sortie du rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC); 

COP3, Kyoto (1997) : Rédaction du premier protocole contraignant visant à réduire de 5,2% les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020 avec comme année de référence 1990. Réflexion sur la mise en place de mécanismes de flexibilité pour les pays signataires afin de trouver des moyens optimaux de réduction d’émissions de CO2; 

COP11, Montréal (2005) : Ratification du Protocole de Kyoto. Ceci a été possible grâce à l’engagement de l’Island à réduire ses émissions en 2002. Ainsi le nombre minimum de 55 pays signataires a été atteint. Des réflexions sur l’après Kyoto sont engagées; 

COP15, Copenhague (2009) : Refus des Etats-Unis et de la Chine a respecter les contraintes imposées par le protocole. Réaffirmation par l’ensemble des pays de la volonté de réduire sous la barre de +2°C le réchauffement climatique; 

COP18, Doha (2012) : Engagement sur une deuxième période du protocole de Kyoto jusqu’en 2020; 

COP21, Paris (2015) : Signature de l’Accord de Paris. Engagement de la Communauté internationale a contenir le réchauffement climatique en dessous de +2°C. Une rencontre annuelle dans des villes différentes est décidée afin de réunir les pays signataires pour le développement de solutions efficaces pour la lutte contre le réchauffement climatique. 

The main decisions 

COP1, Berlin (1995) : Quantification of the objectives to be achieved in terms of greenhouse gas emissions and the corresponding reductions through measures and political commitments; 

COP2, Geneva (1996) : It is stated there that “climate change is a danger to humanity”. This statement follows the release of the Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC) report; 

COP3, Kyoto (1997) : Drafting of the first binding protocol aiming to reduce greenhouse gas emissions by 5.2% by 2020 with the reference year 1990. Reflection on the implementation of flexibility mechanisms for the signatory countries in order to find optimal means of reducing CO2 emissions; 

COP11, Montreal (2005) : Ratification of the Kyoto Protocol. This was made possible thanks to Island’s commitment to reduce emissions in 2002. Thus the minimum number of 55 signatory countries was reached. Reflections on post Kyoto are underway; 

COP15, Copenhagen (2009) : The United States and China stand against the constraints imposed by the protocol. Reaffirmation by all countries of the desire to reduce global warming below + 2 ° C; 

COP18, Doha (2012) : Commitment to a second period of the Kyoto Protocol until 2020; 

COP21, Paris (2015) : Signature of the Paris Agreement. Commitment of the international community to keep global warming below + 2 ° C.